Quand le polar historique nous mène en bateau

Le polar aime les lieux clos. Il y a ceux qui sont immobiles : une île, une maison isolée du monde par les éléments déchaînés, etc. Il y a aussi les moyens de transport, en particulier les trains et les bateaux. Pour un auteur de polars historiques, il est bien tentant de revisiter les ponts du Titanic, du Normandie ou des riverboats du Mississippi.

C’est ce qu’ont fait les auteurs qui suivent en situant tout ou partie de leur intrigue sur quelque chose qui flotte… ou qui coule.

Procédons par ordre chronologique d’écriture.

9780312975715-fr-300En 1982, Dans À Chacun son Dew, Peter Lovesey, en grand précurseur du polar historique qu’il est, propose une croisière sanglante en 1921 à bord du Mauritania de la Cunard Line.

En 1991, avec A First Class Murder, c’est au tour d’Elliott Roosevelt d’embarquer… sa mère – la femme du président Roosevelt elle-même – sur le Normandie en 1938. Direction New York après un bref séjour en France. Mais l’ambassadeur d’URSS est bientôt retrouvé mort. Mme Roosevelt va enquêter avec l’aide imprévue du jeune John F. Kennedy.

En 1995, avec Death on the Mississippi, Peter J. Heck accompagne le lecteur sur un bateau à vapeur qui remonte le Mississippi en direction de La Nouvelle-Orléans au début des années 1890, aux côtés d’un auteur qui connaît bien les lieux : Mark Twain, qui va lui aussi devoir mettre fin aux agissements d’un meurtrier.

1995 est également l’année de publication des Six Messies de Mark Frost. Nous sommes en 1894 et Arthur Conan Doyle emprunte le paquebot Elbe afin de se rendre aux États-Unis pour une tournée de promotion. Un crime a lieu pendant la traversée.

En 1999, dans Les Meurtres du Titanic, Max Allan Collins déroule une intrigue à bord du plus célèbre navire de tous les temps, lors de son premier et dernier voyage en avril 1912.

1091758._SY180_En 2007, dans In Dublin’s Fair City, Rhys Bowen fait traverser l’atlantique en 1903 à son héroïne Molly Murphy, à bord du paquebot Majestic de la White Star Line qui file vers Liverpool. Évidemment, cela ne va pas se dérouler sans la mystérieuse disparition de quelques passagers…

Dans Les ombres du Rochambeau, Célestin Louise, le soldat-flic de Thierry Bourcy, enquête sur un meurtre en pleine mer en 1918, alors qu’il se rend aux États-Unis pour démarrer une nouvelle vie.

Signalons aussi deux polars historiques de Max Allan Collins qui se déroulent sur des paquebots : The Lusitania Murders et The Titanic Murders et enfin une série d’enquêtes maritimes sur des navires du passé conçue par Conrad Allen, dont chaque titre évoque le nom d’un paquebot.

About Jack Sparks